Gestion des risques

Conseils sur la gestion des risques

SÉCURITÉ DANS LES AIRES DE JEU – CONSEILS À SUIVRE PENDANT L'HIVER

L'OSBIE se fait depuis longtemps le promoteur des programmes de sécurité dans les aires de jeu qui comprennent, sans s'y limiter, les dispositions de la norme CSA Z614 et toutes les lignes directrices précédentes. Sans vouloir diminuer l'importance de se conformer aux normes de la CSA sur la sécurité dans les aires de jeu, nous tenons à préciser que ces normes visent à établir le code de conduite MINIMAL que doit suivre tout exploitant de structures de jeu destinées à l'usage public.

L'un des points à considérer se rapporte à la sécurité de l'équipement pendant les conditions hivernales. La Section 10.4.10 de la norme CSA stipule ce qui suit : « Les conditions hivernales réduisent l'efficacité des revêtements de surface. Le propriétaire ou l'exploitant doit tenir compte de ce facteur.»

Les conditions hivernales ci dessous peuvent rendre impropre à l’utilisation l’équipement autrement conforme aux normes :

  1. Temps de gel – À des températures sous zéro, les types de protection de sol qui restent suffisamment souples pour protéger un enfant lors d'une chute, peu importe la hauteur, sont très rares. Si le sol est gelé, l'équipement de jeu n'est PAS sécuritaire.
  2. Accumulation de neige – La neige peut être la source de deux problèmes sur une structure de jeu : elle peut rendre les surfaces de jeu très glissantes et elle peut présenter des dangers de suffocation si les ouvertures à l'extrémité des glissoires tubulaires ou de structures semblables sont obstruées par la neige poussée par le vent.
  3. Glace ou pluie verglaçante – Comme on l'a mentionné plus haut, la glace ou la pluie verglaçante peuvent rendre les surfaces de jeu, les poignées et les échelles très glissantes et accroître le risque de blessures infligées en glissant et en tombant.
  4. Vêtements – Les vêtements d'hiver sont très différents des vêtements habituels. Les matières synthétiques, comme le nylon, diminuent la résistance au glissement, en particulier sur les glissoires en plastique. Elles peuvent augmenter la vitesse de la descente sur ce type d'équipement au point de la rendre dangereuse, et si on ajoute à cela un recouvrement de sol gelé, comme on l'explique au paragraphe 1, les risques de blessures deviennent particulièrement élevés.
  5. Les vêtements d'hiver sont aussi plus encombrants et comportent souvent des cordons ou des attaches qui peuvent se coincer dans les éléments de l'équipement.

Recommandation :

L’OSBIE estime que les conditions hivernales susmentionnées peuvent accroître le risque de blessures liées à l’équipement de jeu. Dans ce cas, nous recommandons aux écoles d’envisager la possibilité d’interdire l’accès à cet équipement.

(REVU 2015) SEO
Index du Document consultatif sur la gestion des risques