Animals in schools / Les animaux à l’école

***Version française au bas de la page***

Members have asked what our recommendations are regarding having animals (other than service/therapy animals) at schools. The following are some considerations to keep in mind.

Animals in the classroom

Many children are allergic to animals, particularly cats and dogs, so if they are brought into the classroom, these children may experience reactions to the animals.

When you put an animal in a strange situation surrounded by children, it places stress on the animal, and may lead to the animal biting or scratching as defensive gestures.

Exotic animals (e.g. venomous snakes, tigers, etc.) are not appropriate for a school environment even if they are deemed to be “domesticated”.

Family pets may not be vaccinated against common animal illnesses – rabies, distemper, etc. and these can be a health issue when brought to school and if an incident (e.g. dog bite) occurs.

Another consideration equipment being brought in (i.e. special lighting). Poor maintenance/repair practices, or unknown damage to the equipment could result in hidden hazards.  The presence of CSA, UL or ULC standards labels will confirm the equipment complied with safety standards when manufactured.

As an alternative, students could bring in pictures of their pets, and tell stories about how they acquired them, what they can do, etc. A trip to the farm (keeping health concerns in mind) or a pet store might be good outings.

Petting zoos

If the animals are livestock (cows, horses, goats, or small animals – chickens, rabbits, etc.), there is again the risk of kicking, biting and scratching. Animals should be in stalls or enclosed areas to reduce this risk.  As mentioned above, consideration must be given to students with allergies.

Petting zoos involving livestock (sheep, goats, cattle, etc.) can be sources of e-coli infection.  Ensure proper handwashing/sanitizing techniques are used. An animal show, where students are not touching the animals, would be a lower risk.

Even with animal shows, keep in mind that a school yard was not designed to accommodate animals.  This type of event could cause damage to the school’s property – the animals can damage the lawn or field if there are wet conditions.  Also, proper disposal of any animal waste should be discussed.

The vendor providing the animals should be required to provide proof of commercial general liability insurance in the amount of $2-5 million.  It would also be recommended to have them present providing supervision for the entire duration of the event.

Approval of school activities should always take into consideration the educational value, the intended design of building/facilities, the injury risk factors associated with the activity and the resources available to manage these risks. Of course, always check your board’s policy before proceeding with any animal-related activities.

**************************************************************************************************************************************************************************************

Des membres nous ont demandé quelles étaient nos recommandations concernant la présence d’animaux (à l’exception des animaux de service ou de thérapie) dans les écoles. Voici quelques points à prendre en compte.

Les animaux dans la classe

Bon nombre d’enfants sont allergiques aux animaux, en particulier aux chats et aux chiens, de sorte que si ceux‑ci sont amenés dans la classe, ces enfants peuvent afficher des réactions aux animaux.

Lorsque vous mettez un animal dans une situation étrange et qu’il est entouré d’enfants, cela lui crée du stress, ce qui peut le porter à mordre ou à gratter comme geste de défense.

Les animaux exotiques (p. ex. les serpents venimeux, les tigres) ne se prêtent pas au milieu scolaire même s’ils sont réputés « domestiqués ».

Il se peut que les animaux de compagnie ne soient pas vaccinés contre les maladies animales courantes (la rage, l’agitation, etc.); il peut en découler un problème de santé lorsque les animaux sont amenés à l’école, ou un incident (p. ex. une morsure de chien).

Un autre point a trait au matériel introduit à l’école (p. ex., des appareils d’éclairage spécial). Des pratiques d’entretien ou de réparation inadéquates ou des dommages inconnus à l’équipement peuvent entraîner des risques cachés. La présence d’étiquettes d’organismes de réglementation, comme la CSA, l’UL ou l’ULC, confirmera que le matériel est fabriqué d’après les normes de sécurité en vigueur.

Comme solution de rechange, les élèves pourraient apporter des photos de leurs animaux de compagnie et raconter des histoires sur la façon dont ils les ont acquis, ce qu’ils peuvent faire, etc. Une excursion à la ferme (en tenant compte des problèmes de santé) ou à l’animalerie pourrait constituer une bonne sortie.

Parcs animaliers

Si les animaux sont d’élevage (vaches, chevaux, chèvres ou petits animaux – poulets, lapins, etc.), il y a encore une fois risque de coups de sabot, de morsure ou de grattage. Les animaux doivent se trouver dans des enclos ou des espaces clos pour réduire ce risque. Comme nous l’avons mentionné précédemment, il faut tenir compte des élèves allergiques.

Les parcs animaliers comptant des animaux d’élevage (moutons, chèvres, bovins, etc.) peuvent être source d’infection à E. coli. Dans ce cas, il faut appliquer des techniques adéquates de lavage des mains et de désinfection. Une exposition d’animaux, où les élèves ne touchent pas les animaux, présenterait un risque moindre.

Même dans le cas des expositions d’animaux, n’oubliez pas qu’une cour d’école n’a pas été conçue pour accueillir des animaux. Ce type d’événement pourrait causer des dommages aux biens de l’école – les animaux peuvent endommager la pelouse ou le terrain en cas de conditions humides. De plus, l’élimination convenable des déchets animaux doit être discutée.

Les fournisseurs d’animaux doivent détenir une preuve d’assurance responsabilité civile générale des entreprises d’un montant de deux à cinq millions de dollars. Il est également recommandé que ces personnes soient présentes pour assurer la supervision pendant toute la durée de l’événement.

Avant d’autoriser une activité scolaire, il faut toujours tenir compte de la valeur éducative de l’activité, de la conception prévue du bâtiment/des installations, des facteurs de risque de blessures associés à l’activité et des ressources disponibles pour gérer ces risques. Bien sûr, vous devez toujours consulter la politique de votre conseil scolaire avant d’entreprendre une activité impliquant des animaux.

 

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field

Welcome To OSBIE’s New Website!

To report an incident, click “REPORT AN INCIDENT” in the top header of our homepage. You can access the incident reporting site without signing into the website.

To access OSBIE’s member only website click “LOGIN” in the top right of the home page. Please ensure you are using your school board email address when registering to be granted quick access.