Collateral Risks and COVID-19 Protocols / Risques collatéraux et protocoles liés à la COVID-19

***Version française en bas de la page***

Ontario schools and school boards have been working hard to put COVID-19 policies and procedures in place with guidance from various education and public health agencies. We’re impressed and proud of the quick work and dedication to reopen schools for the 2020/2021 school year.

We wanted to take the opportunity to outline some other risks that may be created due to the introduction of the new protocols.

Consider a cause and effect relationship – when something new is introduced it can cause something unexpected to happen with a negative consequence. We will refer to these outcomes as collateral risks.

For example, when school buildings were closed to reduce the spread of COVID-19, the collateral risks were an increase in water damage and losses as a result of criminal acts because the school premises were unattended.

Consider that there may be an increase in injuries/losses related to COVID-19 protocols:

  • Not using handrails for stairways contributing to falls.
  • Water/hand sanitizer on floor contributing to slip and falls.
  • Use of face masks which may impede the ability to see/look down at a potential hazard on the floor/ground.
  • Difficulty breathing because of face masks resulting in fainting/falls.
  • Concerns about social distancing as a distraction to other obvious dangers.
  • Theft, vandalism or freezing from windows left open at the end of the day.
  • Hand sanitizer not locked away could be stolen or be used as a fire accelerant.
  • Blocking hallways or exterior doors with barriers to prevent unauthorized access can create a fire safety issue.

We hope that bringing an awareness to the collateral risks associated with COVID-19 protocols will promote a 360-degree approach to risk management within our schools. This will help prevent foreseeable injuries while providing a safe and healthy school environment for students and staff.

Upcoming Event/SAVE the DATE

November 2 – 6, 2020 – OSBIE’s Virtual Risk Management Seminar

Registration opens September 30, 2020

***

Risques collatéraux et protocoles liés à la COVID-19

 Les écoles et les conseils scolaires de l’Ontario ont travaillé fort pour mettre en place des politiques et des procédures en lien avec la COVID-19, avec l’aide de divers organismes d’éducation et de santé publique. Nous sommes impressionnés et fiers du travail rapide et du dévouement de tous ceux et celles qui ont permis la réouverture des écoles pour l’année scolaire 2020-2021.

Nous voulions profiter de l’occasion pour souligner certains autres risques qui pourraient découler de l’instauration des nouveaux protocoles.

Voyez cela comme une relation de cause à effet – quand de nouvelles mesures sont introduites, cela peut entraîner un événement inattendu ayant des répercussions négatives. Nous désignerons ces répercussions comme des risques collatéraux.

Par exemple, quand des bâtiments scolaires ont été fermés pour réduire la propagation de la COVID-19, les risques collatéraux étaient une augmentation du nombre de dégâts d’eau et de pertes résultant d’actes criminels, étant donné que les écoles étaient laissées sans surveillance.

Tenez compte du fait qu’il pourrait y avoir une augmentation des blessures et des pertes liées aux protocoles découlant de la COVID-19 :

  • La non-utilisation des rampes d’escalier risque de se traduire par une augmentation des chutes.
  • La présence d’eau et de désinfectant pour les mains sur le sol risque d’entraîner une augmentation des glissades et des chutes.
  • L’utilisation de masques faciaux peut nuire à la capacité de regarder vers le sol et de détecter les obstacles qui peuvent s’y trouver.
  • Les difficultés respiratoires découlant de l’utilisation de masques faciaux peuvent se traduire par une augmentation des évanouissements et des chutes.
  • On s’inquiète du fait que la distanciation sociale pourrait être une source de distraction à l’égard d’autres dangers évidents.
  • Vols, cas de vandalisme ou gel causés par des fenêtres laissées ouvertes à la fin de la journée.
  • Le désinfectant pour les mains qui n’est pas placé sous verrou pourrait être volé ou utilisé comme accélérateur d’incendie.
  • Le fait de bloquer des corridors ou des portes extérieures à l’aide de barrières pour empêcher l’accès non autorisé risque de poser un problème sur le plan de la sécurité-incendie.

Nous espérons que le fait de sensibiliser les gens aux risques collatéraux associés aux protocoles de COVID-19 permettra d’adopter une approche globale en matière de gestion des risques dans nos écoles. Cela aidera à prévenir les blessures prévisibles tout en offrant un environnement scolaire sain et sécuritaire aux élèves et au personnel.

Événements à venir/INSCRIVEZ CES DATES À VOTRE AGENDA

Du 2 au 6 novembre 2020 – Séminaire virtuel de l’OSBIE sur la gestion des risques

Les inscriptions débuteront le 30 septembre 2020

 

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field