COVID-19 and playground equipment / La COVID‑19 et les équipements de terrain de jeu

***Version française au bas de la page***

Recent news articles have been published about the closure of public use playground equipment amid concerns of the spread of COVID-19. The concern is valid given that, according to the New England Journal of Medicine, the virus can survive up to three days on plastic and stainless-steel surfaces (https://www.bbc.com/future/article/20200317-covid-19-how-long-does-the-coronavirus-last-on-surfaces).

Some municipalities have made the decision to close playgrounds because they are unable to ensure that spaces are sanitized, or on advice of Public Health. According to one article, the City “requires local school boards and private property owners to follow the city’s leadership and close public access to their playgrounds (https://barrie.ctvnews.ca/orillia-closes-playground-equipment-due-to-covid-19-1.4863393)”.

For these reasons school boards may be faced with only the option to close the equipment. In this case, signage and a message to the school board’s website can advise users of this. As an example, the City of Port Coquitlam BC advised its community that “Effective immediately, the City is closing all public playgrounds to help stop the spread of #COVID19.”

Providing physical barriers such as orange snow fencing or caution tape is not recommended.

According to Scott Belair, lead instructor for the Canadian Playground Safety Institute, “any method of ‘closing’ equipment often just presents a different type of hazard. Fencing or barricades are more often than not just another hazard that might be encountered for a determined visitor that wishes to use playground equipment.” Additionally, he states that using rope “would actually make the play area non-compliant as a potential strangulation or clothesline hazard”.

**Update March 26, 2020 – Click here for a sample sign that can be used by boards who are closing their equipment.  A special thanks to Dufferin-Peel Catholic District School Board for sharing this resource.

***********************************************************************************************************************************

De récents articles de presse ont été publiés sur la fermeture des équipements de terrain de jeu à usage public dans le contexte de la propagation de la COVID-19. La préoccupation est fondée car, selon le New England Journal of Medicine, le virus peut survivre jusqu’à trois jours sur des surfaces en plastique et en acier inoxydable (https://www.bbc.com/future/article/20200317-covid-19-how-long-does-the-coronavirus-last-on-surfaces).

Certaines municipalités ont décidé de fermer les terrains de jeu parce qu’elles ne sont pas en mesure de s’assurer que les espaces sont désinfectés, ou à la suite des conseils des services de santé publique. Selon un article, la Ville [traduction] « exige que les conseils scolaires locaux et les propriétaires d’immeubles privés suivent ses conseils et interdisent l’accès public à leurs aires de jeu (https://barrie.ctvnews.ca/orillia-closes-playground-equipment-due-to-covid-19-1.4863393) ».

Pour ces raisons, les conseils scolaires peuvent être confrontés à une seule possibilité, c’est‑à‑dire interdire l’accès aux équipements. Dans ce cas, l’affichage et un message sur le site Web du conseil scolaire peuvent en informer les utilisateurs. Par exemple, la ville de Port Coquitlam, en Colombie‑Britannique, a informé les citoyens que [traduction] « dès aujourd’hui, la Ville interdit l’accès à tous les terrains de jeux publics pour aider à freiner la propagation de la COVID‑19 ».

Il n’est pas recommandé d’installer des barrières physiques comme des clôtures à neige orange ou du ruban d’avertissement.

Selon Scott Belair, instructeur principal pour l’Institut canadien de la sécurité dans les terrains de jeu, [traduction] « toute méthode d’interdiction d’accès à l’équipement présente souvent un type de danger différent. Les clôtures ou barricades représentent la plupart du temps un danger supplémentaire pour un visiteur déterminé à utiliser de l’équipement de terrain de jeu. » De plus, il affirme que l’utilisation d’une corde [traduction] « rend en fait l’aire de jeu non conforme et constitue un risque de type corde à linge ou d’étranglement ».

** Mise à jour du 26 mars 2020 – Cliquez ici pour voir un exemple d’une affiche qui peut être utilisée par les conseils qui ferment leur équipement. Un merci spécial à Dufferin-Peel Catholic District School Board pour avoir partagé cette ressource.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field