Do students need insurance? / Les élèves ont-ils besoin d’assurance?

By September 12, 2017 General

***Version française au bas de la page***

In light of recent media coverage, OSBIE has been fielding questions from our members regarding the suggestion that students and their families require liability insurance. The following should provide you with an appropriate answer for concerned parents, School Administrators and Board staff.

Student accident insurance

An injury to a child is of utmost concern to both parents and the school board alike. Not all injures are as a result of negligence; accidents do happen.  The beginning of each new school year presents an excellent opportunity for school boards to promote the availability of Student Accident Insurance to parents who can purchase this coverage through a reputable insurance provider. This policy provides no-fault supplemental insurance coverage for medical and dental expenses to bridge coverage gaps, expenses not covered or partially covered by OHIP or the parent’s employee benefits, and offsets the financial impact to the injured student or parent.  Understanding this coverage will not prevent an injury from occurring, but it does allow for a quick and inexpensive option to provide medical and/or dental expense coverage for your child.

Why would a student be named in a lawsuit?

In today’s society, anyone can sue for damages they believe they have incurred as a result of someone’s actions or inactions.  As a result, students may find themselves in the position of defending a lawsuit for something they didn’t do, or for which they were not negligent, or for something where the person hasn’t suffered an injury.  

Does a student have liability insurance?

Legal defense costs for involvement in a liability claim can be quite expensive.  Fortunately, the liability section of a property or tenant’s policy provides coverage for the owner or tenant and dependent family members living in the same premises against allegations of negligence that result in either property damage or personal injury to a third party. 

There may be tactical legal reasons for an insurer of one of the defendants to either bring another person into the action, or present a cross claim against them. Usually, this would enable the defendant to examine that person at Examinations for Discovery or access any available insurance proceeds.  Most insurers do look long and hard at bringing someone into the action that isn’t named in the original Statement of Claim.  If they are brought in needlessly, then the court will then demand that the appropriate party pays the legal fees they incurred.

Although this issue may surprise some people, it is not uncommon for minors to be held accountable for their actions. In today’s litigious society, it is important for all to have liability insurance and as a property owner or tenant, most families already have this coverage.

Contact OSBIE Claims or Risk Management if you have further questions.

 

Tammy Hicks, Director of Risk Management & Member Services

tammyh@osbie.on.ca

 

*************************************************************************************

 

Les élèves ont-ils besoin d’assurance?

À la suite de la récente couverture médiatique, l’OSBIE a eu à répondre à plusieurs questions des membres concernant l’affirmation selon laquelle les élèves et leur famille ont besoin d’une assurance responsabilité civile. Vous trouverez ci-dessous des éléments qui vous aideront à répondre aux préoccupations des parents, des administrateurs d’école et du personnel des conseils scolaires.

Assurance-accidents pour les élèves

Les blessures aux enfants sont des plus préoccupantes tant pour les parents que pour le conseil scolaire. Les blessures ne sont pas toutes attribuables à la négligence; il arrive qu’un accident se produise. Le début de la nouvelle année scolaire est une excellente occasion pour les conseils scolaires de promouvoir la possibilité de souscrire une assurance-accidents pour les élèves, que les parents peuvent se procurer auprès d’un fournisseur d’assurance reconnu. Cette forme d’assurance offre une couverture supplémentaire sans égard à la responsabilité pour combler les écarts de protection et les frais médicaux et dentaires non couverts ou partiellement couverts par le RAMO ou le régime d’avantages sociaux des parents, et elle annule les conséquences financières pour l’élève blessé ou le parent. Cette protection n’empêchera pas les blessures, mais elle constitue un moyen rapide et peu coûteux d’offrir une protection médicale ou dentaire à votre enfant.

Pourquoi un élève serait-il nommé dans une poursuite judiciaire?

Dans la société d’aujourd’hui, toute personne qui estime avoir subi un préjudice en raison de l’action ou de l’inaction de quelqu’un peut intenter des poursuites en dommages-intérêts. Un élève pourrait donc se trouver dans une position où il aurait à se défendre pour un acte qu’il n’a pas commis ou dans lequel il n’a pas fait preuve de négligence, ou pour un acte dans lequel l’autre partie n’a pas subi de blessure. 

Les élèves ont-ils une assurance responsabilité civile?

Les frais de défense juridique de quiconque est mis en cause dans un sinistre de responsabilité civile peuvent être très élevés. Heureusement, la clause de responsabilité civile des contrats d’assurance offre au propriétaire ou au locataire et aux membres de sa famille à charge vivant à la même adresse une protection contre les allégations de négligence qui entraînent des dommages matériels ou des lésions corporelles à un tiers. 

Il peut exister des raisons juridiques tactiques pour que l’assureur de l’un des défendeurs mette en cause une autre personne ou dépose une demande entre défendeurs contre elle. Habituellement, cela permet au défendeur d’interroger la personne lors de l’interrogatoire préalable ou d’avoir accès à toute indemnité d’assurance disponible. La plupart des assureurs réfléchissent sérieusement avant de mettre en cause une personne qui n’est pas nommée dans la déclaration de sinistre originale. Si cette personne est mise en cause inutilement, le tribunal exigera que la partie visée acquitte les frais juridiques que cette personne aura engagés.

Bien que cela puisse surprendre, il n’est pas rare que des mineurs soient tenus responsables de leurs actes. En cette époque de litige, il est important d’avoir une assurance responsabilité civile, et la plupart des familles, qu’elles soient propriétaires ou locataires, bénéficient déjà de cette protection.

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec le Service des sinistres ou le Service de gestion des risques de l’OSBIE.

Tammy Hicks, Directrice, Gestion des risques et service aux membres

tammyh@osbie.on.ca

 

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field