Natural Playground Inspections / Inspections des aires de jeu naturelles

By October 31, 2017 General

***Version française au bas de la page***

Due largely to the high cost of installing and maintaining manufactured playground equipment, many school boards are opting to install natural playgrounds, i.e. structures made of wood, rock and other natural materials.

Under the Occupiers’ Liability Act, the owner/occupier is required to take all reasonable steps to provide a reasonably safe premises and any accessible equipment for visitors to the property.  That essentially means that you need a regular inspection and maintenance program for all equipment and features on your property once installed.

Let’s look at the use of rocks in playspaces, for example. Some claims include:

  • A student used landscape rocks under trees with low branches as a means to climb a tree. The student fell resulting in an injury.
  • The earth under a landscape rock had eroded, which resulted in the rock tipping onto a student and injuring her.
  • A student playing in a sandbox fell over, striking her head on the edge of the adjacent armour stone.

Here are some risk management considerations for rocks in natural playspaces:

  • Use stable and igneous rocks if possible, avoid calciferous (they chip and can have sharp edges).
  • Cluster rocks so that a child can easily step from one to the other or…
  • Separate rocks or clusters by 1.8 m to discourage leaping.
  • Round exposed edges to a minimum 6 mm radius.
  • Install rocks away from other structures or play areas.

As a whole, natural playgrounds do not fall within any current design, inspection or maintenance safety standards or guidelines.  That being said, the most recent version (2014) of the CSA Z614 “Children’s Playspaces and Equipment Standard” does include requirements for embankment slides. This type of structure should be installed, inspected and maintained per the standard.

As part of the HELP (Human Element Loss Prevention) program, OSBIE recommends regular inspections of the Outdoor Premise and Equipment (click here for more information: HELP Audit Condition #11 – Outdoor Premise & Equipment Maintenance Inspections). Natural playgrounds fall under areas to inspect under this audit condition.

Another suggestion is for school boards to require vendors to include a safety and maintenance manual/guidelines as part of the project with any design submissions/RFPs for such installations. Some vendors do advertise compliance with the CSA Z614 standard.

Although many elements of natural playgrounds that are intended for play activities do not currently fall under any standard, the inherent risks are comparable to those of manufactured equipment.  For that reason, CSA Z614 can still be a useful reference in areas such as fall height, no encroachment zones and ground surface.

 

 

 

 

 

Allison Palis, Loss Control Coordinator

allisonp@osbie.on.ca 

************************************************************************************

Compte tenu des coûts élevés que peut engendrer l’installation et l’entretien de matériel de terrain de jeu fabriqué, de nombreux conseils scolaires se tournent plutôt vers les aires de jeu naturelles (c.‑à‑d. des structures faites de bois, de pierres et d’autres matériaux naturels).

En vertu de la Loi sur la responsabilité des occupants, le propriétaire/l’occupant est tenu de prendre toutes les mesures raisonnables afin d’offrir des installations relativement sécuritaires et des équipements accessibles aux visiteurs qui se rendent sur la propriété. Cela signifie que vous devez instaurer un programme d’inspection régulière et d’entretien de l’équipement et des installations se trouvant sur votre propriété.

Par exemple, jetons un coup d’œil à l’exemple des pierres dans les aires de jeu. Voici des passages issus de certaines réclamations :

  • L’élève voulait grimper à un arbre. Il est monté sur un rocher pour atteindre les branches inférieures de l’arbre, mais il est tombé et s’est blessé.
  • Le sol sous un rocher était érodé. Le rocher a basculé sur une élève et l’a blessée.
  • L’élève jouait dans le carré de sable. Elle est tombée et s’est cogné la tête sur le coin d’une pierre adjacente.

Voici quelques éléments dont vous devriez tenir compte pour gérer les risques que peuvent poser les pierres et les rochers dans les aires de jeu naturelles :

  • Utilisez des rochers stables et ignés si possible, évitez les pierres calcaires (elles s’effritent et peuvent avoir des rebords coupants).
  • Placez les rochers les uns à côté des autres, de sorte que les enfants puissent sauter facilement d’un rocher à l’autre ou…
  • Laissez une distance de 1,8 mètre entre les rochers pour décourager les enfants qui voudraient sauter d’un rocher à l’autre.
  • Arrondissez les rebords exposés (minimum de 6 mm de rayon).
  • Installez les rochers loin des autres structures ou des aires de jeu.

À l’heure actuelle, il n’existe aucune norme ni aucune ligne directrice régissant la conception, l’inspection et l’entretien des aires de jeu naturelles. Cela dit, la plus récente version (2014) de la norme CSA-Z614 (« Aires et équipements de jeu ») comporte certaines exigences concernant les glissoires de talus. Ce type de structure devrait être installé, inspecté et entretenu selon la norme.

Dans le cadre du programme de prévention des sinistres causés par des facteurs humains (HELP), l’OSBIE recommande de procéder à l’inspection régulière de l’entretien des lieux et du matériel extérieur (cliquez ici pour en savoir davantage : Condition de vérification no 11 du programme HELP – Inspection de l’entretien des lieux et du matériel extérieurs). En vertu de cette condition de vérification, il est stipulé que les aires de jeu naturelles doivent être inspectées.

On suggère également aux conseils scolaires d’exiger des fournisseurs qu’ils produisent, dans le cadre du projet, un manuel ou des directives de sécurité et d’entretien. Ils peuvent également exiger qu’on leur remette les plans de conception ou la DP pour de telles installations. Certains fournisseurs s’annoncent comme étant conformes à la norme CSA-Z614.

En dépit du fait que de nombreux éléments propres aux aires de jeu naturelles ne sont assujettis à aucune norme, les risques inhérents sont comparables à ceux du matériel fabriqué. Pour cette raison, la norme CSA-Z614 peut constituer une référence utile à cet égard, par exemple en ce qui a trait aux critères relatifs à la hauteur des chutes, aux zones de non-empiétement et à la surface du sol.

Allison Palis, Coordinatrice du contrôle des pertes

allisonp@osbie.on.ca

 

 

 

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field