Novel Coronavirus: Travelling Abroad and Phishing Scams / Nouveau coronavirus : Voyager à l’étranger et Hameçonnage

By March 3, 2020 General

***Version française au bas de la page***

If you’re planning or have planned an overseas school trip it could be impacted by the rapid spread of the Novel Coronavirus (COVID-19).

Based on the information currently available, OSBIE recommends that schools avoid trips involving destinations where travel health notices for COVID-19 are active.

What’s the risk if we proceed?

Safety of our students and staff are of utmost importance, and by travelling we may be putting them at risk of contracting the Novel Coronavirus (COVID-19).

Trip organizers should inform students and parents that the school board reserves the right to cancel a school trip or extracurricular activity at any time due to safety concerns or increased risk.

If school trips or travel must be cancelled/postponed, school boards are not legally liable for any cancellation fees, penalties, fees, loss deposits or forfeiture of any pre-paid costs incurred by students. This is the reason why parents/guardians are advised to purchase trip insurance.

“Canadians who are considering travelling abroad need to be inquiring about the situation because this is evolving almost hour by hour now,” said Foreign Affairs Minister François-Philippe Champagne (Tuesday February 25, 2020)

As of March 3, 2020, the list of affected regions includes:

  • China
  • Hong Kong
  • Iran
  • Japan
  • Northern Italy
  • Singapore
  • South Korea

There is a strong likelihood that additional countries/regions may become affected. For example, borders to neighbouring countries may close or flights may be cancelled. Mandatory or self-imposed quarantine may be required of all travellers with little or no warning either abroad or at home. Consult with your Tour Operator to discuss all options available to you including trip cancellation.

Should we change destinations?

There are different requirements depending on your destination. For up to date information please visit the Government of Canada Travel Advice https://www.canada.ca/en/public-health/services/diseases/2019-novel-coronavirus-infection/latest-travel-health-advice.html

Examples include:

Monitor your health: If you become sick when you are travelling, avoid contact with others except to see a health care professional.

Upon return to Canada: For 14 days, monitor your health for fever, cough or difficulty breathing and avoid places where you cannot easily separate yourself from others if you become ill.

Source: https://travel.gc.ca/travelling/health-safety/travel-health-notices/215

 

Phishing: malicious emails appearing to be from WHO – Think before you click!

In the digital world newsworthy topics such as the Novel Coronavirus (COVID-19) make hackers’ jobs extremely easy.  With everyone wanting to learn the latest updates on the virus it is human nature to click a link in an email from what appears to be a credible source. In this case the email is from WHO – World Health Organization.

WHO is aware of suspicious email where criminals are attempting to take advantage of this latest concern. The emails will appear to be from WHO, and will ask you to:

  • give sensitive information, such as usernames or passwords
  • click a malicious link that installs malware
  • open a malicious attachment.

How to prevent phishing:

  1. Verify the sender by checking their email address. Make sure the sender has an email address such as ‘person@who.int’. If there is anything other than ‘who.int’ after the ‘@’ symbol, this sender is not from WHO.WHO does not send email from addresses ending in ‘@who.com’ , ‘@who.org’ or ‘@who-safety.org’ for example.
  2. Check the link before you click – Make sure the link starts with ‘https://www.who.int’.  Better still, navigate to the WHO website directly, by typing ‘https://www.who.int’ into your browser.
  3. Be careful when providing personal information – Always consider why someone wants your information and if it is appropriate. There is no reason someone would need your username & password to access public information.

****

Nouveau coronavirus : Voyager à l’étranger

Si vous prévoyez ou aviez prévu faire une sortie scolaire à l’étranger, la propagation rapide du nouveau coronavirus (COVID-19) pourrait avoir une incidence sur votre voyage.

Selon les renseignements actuellement disponibles, l’OSBIE recommande aux écoles d’éviter les déplacements vers des destinations où des avis de santé relatifs au COVID-19 sont en vigueur.

Quels sont les risques si nous allons quand même à l’étranger?

La sécurité de nos élèves et de notre personnel est de la plus haute importance et, par les temps qui courent, le risque de contracter le coronavirus (COVID-19) est élevé pour les voyageurs.

Les organisateurs doivent informer les élèves et les parents que le conseil scolaire se réserve le droit d’annuler une sortie scolaire ou une activité parascolaire en tout temps pour des raisons de sécurité ou de risque accru.

Si une sortie scolaire doit être annulée ou reportée, le conseil scolaire n’est pas légalement responsable des frais d’annulation, des pénalités, des coûts ou de la renonciation aux dépôts ou aux frais payés d’avance engagés par les élèves. C’est la raison pour laquelle on conseille aux parents/tuteurs de souscrire une assurance voyage.

« Les Canadiens qui envisagent de voyager à l’étranger doivent se tenir renseignés, car la situation évolue d’heure en heure », a déclaré le ministre des Affaires étrangères François-Philippe Champagne (mardi le 25 février 2020)

En date du 3 mars 2020, les pays suivants étaient touchés :

  • Chine
  • Hong Kong
  • Iran
  • Japon
  • Nord de l’Italie
  • Singapour
  • Corée du Sud

Il est fort probable que d’autres pays ou régions soient touchés. Par exemple, les frontières avec les pays voisins pourraient être fermées ou des vols pourraient être annulés. Les voyageurs peuvent être visés par des mises en quarantaine, sur une base obligatoire ou volontaire, sans avertissement ou presque, que ce soit à l’étranger ou dans leur pays. Consultez votre organisateur de voyage pour discuter des options qui s’offrent à vous, y compris l’annulation du voyage.

Devrions-nous changer de destination?

Les exigences varient selon votre destination. Pour obtenir des renseignements à jour, veuillez consulter le site « Conseils aux voyageurs » du gouvernement du Canada à l’adresse suivante : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/maladies/2019-nouveau-coronavirus/derniers-conseils-sante-voyageurs.html.

Par exemple :

Surveillez votre état de santé : Si vous devenez malade pendant votre voyage, évitez tout contact avec les autres, sauf pour consulter un professionnel de la santé.

À votre retour au Canada : Pendant 14 jours, surveillez votre état de santé pour déceler toute fièvre, toux ou difficulté à respirer et évitez les endroits où vous ne pouvez pas facilement vous séparer des autres si vous tombez malade.

Source : https://voyage.gc.ca/voyager/sante-securite/conseils-sante-voyageurs/215?_ga=2.35820192.1639847044.1583169197-248181254.1583169197

Hameçonnage : courriels malveillants qui semblent provenir de l’OMS – Réfléchissez avant de cliquer!

Dans le monde numérique, des sujets d’actualité comme le nouveau coronavirus (COVID-19) rendent le travail des pirates extrêmement facile.  Les gens veulent connaître les dernières mises à jour sur le virus et cliqueront instinctivement sur un lien dans un courriel semblant provenir d’une source crédible. Dans le cas présent, le courriel semble provenir de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’OMS est au courant que des criminels tentent de profiter de la situation en envoyant des courriels suspects. Dans ces courriels qui semblent provenir de l’OMS, on vous demandera :

  • de fournir des renseignements de nature délicate, comme des noms d’utilisateur ou des mots de passe;
  • de cliquer sur un lien qui entraînera l’installation d’un logiciel malveillant;
  • d’ouvrir une pièce jointe malveillante.

Pour prévenir toute tentative d’hameçonnage :

  1. vérifiez qui est l’expéditeur en confirmant son adresse électronique; assurez-vous que l’expéditeur a une adresse électronique comme « personne@oms.int ». S’il y a autre chose que « oms.int » après le symbole « @ », le courriel ne provient pas de l’OMS.L’OMS n’envoie pas de courriels à partir d’adresses se terminant par « @oms.com », « @oms.org » ou « @oms-sécurité.org », par exemple.
  2. Vérifiez le lien avant de cliquer – Assurez-vous que le lien commence par « https://www.oms.int ».  Mieux encore, rendez-vous directement sur le site Web de l’OMS en tapant « https://www.oms.int » dans votre navigateur.
  3. Soyez prudent lorsque vous fournissez des renseignements personnels – Demandez-vous toujours pourquoi l’expéditeur veut connaître vos renseignements personnels et s’il a des motifs de le faire. Il n’y a aucune raison pour que quelqu’un ait besoin de votre nom d’utilisateur et de votre mot de passe pour accéder à des renseignements publics.

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field