Vandalism and arson prevention / Vandalisme et prévention des incendies criminels

***Version française au bas de la page***

“Police search for suspects in elementary school arson in Brampton, causing millions in damage”: this type of headline is an unfortunate side effect of the school closures.

Arsonists and vandals generally seek properties that are vacant or where operations are temporarily shut down.  It is public knowledge that schools have been closed since March 16th, and the recent provincial announcement that closures will continue until at least the fall increases the chance of copycat crimes occurring.

Not only do these situations cost millions of dollars to repair, it can take upwards of 18 months until the school is fully operational. We are pleased that no injuries were reported in the above case, however the suspects caused significant damage to classrooms, electrical systems, and other parts of the school before setting fire to the office.

 

 

There are steps that can be taken to avoid these human behaviour-related losses. The following are strategies that are based on principles found in Crime Prevention Through Environmental Design (CPTED), which theorizes that the built environment influences the behaviour of people.

Target Hardening 

Malfeasants want to be able to commit a crime in the easiest and most efficient way possible. Target hardening involves taking steps to make your building harder to penetrate through such things as locks and increased security features.

  • Ensure that all exterior doors and their frames are sufficiently strong enough to withstand an attack (use of dead bolts, large strike plates and escutcheon plates).
  • Ensure that ground floor windows are reinforced with burglar resistant glazing or film.
  • Ensure that indoor locks cannot be reached and opened should a window in or beside a door get broken (the lock must be at least 1 m or 40 inches from the window opening).
  • Security/Camera and/or Alarm Systems.
  • Interior doors locked on rooms holding valuable equipment (i.e. computers). 

Mechanical Surveillance 

  • Outside – Proper lighting in and around school (parking lots, entrances) ie. motion detection lighting.
  • Inside – by turning lights off in buildings you can deter malfeasants (undesirable people) from loitering in the area after dark.
  • Closed circuit cameras – particularly in areas with a history of incidents. 

Natural Surveillance

  • Trees should be trimmed up to 7′ and shrubs down to 3′.
  • Good fenestration – The use of windows and doors to give the impression of being watched.
  • Good housekeeping and maintenance.
  • Clear views from main entrances or offices to exterior of building, and entrances.

Organizational Surveillance 

  • Security patrols – greater frequency in areas that have had previous issues or at higher risk.
  • Neighbourhood/School Watch Programs – we encourage you to reach out to your community and ask them to report any suspicious acts or acts of vandalism and arson.
  • Crime Stoppers, Student Crime Stoppers.

Access Control 

Access control is based on decreasing crime opportunities by denying access to targets and creating a perception of risk to offenders.

  • Restricted access to private areas by using structural elements i.e. fencing or gates.
  • Well defined public entrances and exits.
  • Entrances not to be used by the public are locked or inaccessible.
  • Proper signage of entrances and exits, clear definition.

Target hardening and the other noted techniques are best used together, however can be implemented on their own. By making our schools safe and secure through these principles we can help deter vandalism and arson.

Tip for OSBIE board contacts: The HELP program credit can be used towards the cost of installing video surveillance or other property protection initiatives. Contact Allison Palis at allisonp@osbie.on.ca for more information.

***********************************************************************************************************************************

« La police est à la recherche de suspects dans l’incendie criminel d’une école primaire de Brampton, causant des millions de dollars de dommages » : ce genre de manchette est un résultat secondaire regrettable de la fermeture des écoles.

Les pyromanes et les vandales recherchent généralement des propriétés qui sont vacantes ou dont les activités sont temporairement interrompues.  Les gens savent que les écoles sont fermées depuis le 16 mars et la récente annonce faite par la province que les écoles resteront fermées au moins jusqu’à l’automne augmente le risque que d’autres crimes semblables se produisent.

Non seulement ces situations coûtent des millions de dollars en réparations, mais il peut s’écouler plus de 18 mois avant que l’école puisse redevenir pleinement opérationnelle. Nous sommes heureux qu’aucune blessure n’ait été signalée dans le cas susmentionné, mais les suspects ont causé des dommages importants aux salles de classe, aux systèmes électriques et à d’autres parties de l’école, avant de mettre le feu au bureau.

Des mesures peuvent être prises pour éviter ces pertes liées au comportement humain. Les stratégies qui suivent sont fondées sur les principes de prévention du crime par l’aménagement du milieu (PCAM), selon lesquels l’environnement bâti a une influence sur le comportement des gens.

Renforcement des cibles 

Les malfaiteurs veulent pouvoir commettre leur crime de la manière la plus simple et la plus efficace possible. Le renforcement des cibles consiste à prendre des mesures pour rendre votre bâtiment plus difficile à infiltrer, par exemple en posant des serrures et des éléments de sécurité accrus.

  • Assurez-vous que toutes les portes extérieures et les cadres sont suffisamment solides pour résister à une attaque (utilisation de pênes dormants, de gâches renforcées et de plaques d’écusson).
  • Assurez-vous que les fenêtres du rez-de-chaussée sont équipées d’un vitrage ou d’une pellicule renforcé(e), à l’épreuve des cambrioleurs.
  • Assurez-vous aussi que les verrous intérieurs des portes sont inatteignables et ne peuvent pas être déverrouillés si la fenêtre de porte ou une fenêtre située tout près de la porte devait être fracassée (la serrure doit se trouver à au moins 1 m ou 40 pouces de l’ouverture de la fenêtre).
  • Sécurité/caméra et/ou systèmes d’alarme.
  • Les portes intérieures qui donnent accès à des pièces contenant du matériel de valeur (p. ex., des ordinateurs) doivent être verrouillées. 

Surveillance mécanique 

  • À l’extérieur – éclairage adéquat à l’intérieur et autour de l’école (stationnements, entrées), c.‑à‑d. dispositif à détecteur de mouvement.
  • À l’intérieur – en éteignant les lumières dans les écoles, vous pouvez décourager les malfaiteurs (les personnes indésirables) de s’aventurer dans le secteur après la tombée de la nuit.
  • Caméras en circuit fermé – en particulier dans les régions où des incidents ont déjà eu lieu. 

Surveillance naturelle

  • Les arbres devraient être élagués jusqu’à sept pieds et les arbustes jusqu’à trois pieds de hauteur.
  • Fenêtrage suffisant – l’utilisation de fenêtres et de portes donne l’impression d’être observé.
  • Tenue des locaux et entretien adéquats.
  • Vue dégagée des entrées principales ou des bureaux à l’extérieur de l’immeuble, et des entrées.

Surveillance organisationnelle 

  • Patrouilles de sécurité – plus fréquentes dans les secteurs à problème ou qui posent un risque plus élevé.
  • Programmes de surveillance dans les quartiers/écoles – nous vous encourageons à communiquer avec votre collectivité et à demander aux gens de signaler tout acte suspect, de vandalisme ou d’incendie criminel.
  • Échec au crime, Échec au crime chez les élèves.

Contrôle de l’accès 

Le contrôle de l’accès s’appuie sur la réduction du nombre d’opportunités criminelles, en interdisant l’accès aux cibles et en créant une perception de risque pour les malfaiteurs.

  • Restreignez l’accès aux aires privées au moyen d’éléments structurels, p. ex. des clôtures ou des barrières.
  • Les entrées et les sorties publiques doivent être bien définies.
  • Les entrées qui ne sont pas destinées au public doivent être verrouillées ou inaccessibles.
  • Signalisation adéquate des entrées et des sorties, définition claire.

Le renforcement des cibles et les autres techniques susmentionnées fonctionnent mieux quand elles sont appliquées de concert, mais elles peuvent également être mises en œuvre séparément. L’application de ces principes peut nous permettre de rendre nos écoles plus sécuritaires et contribuer à prévenir le vandalisme et les incendies criminels.

Conseil à l’intention des personnes-ressources des conseils scolaires de l’OSBIE : Le crédit du programme H.E.L.P. peut servir à couvrir les coûts d’installation de caméras de surveillance vidéo ou d’autres initiatives de protection des biens. Communiquez avec Allison Palis à allisonp@osbie.on.ca pour en savoir plus.

 

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field