Volunteer building projects / Projets de bénévolat en construction

By March 27, 2018 General

***Version française en bas de la page***

Spring is a time of year when schools may plan outdoor projects in order to enhance the learning and playing space for students, and often engage community volunteers to lend a hand in the construction. Some examples are gazebos, seating, and play structures.

Construction projects and playground equipment installation

Before engaging in any volunteer projects, ensure any board policies/procedures are being followed. The building of structures like seating, gazebos, pergolas, etc. should be overseen by someone with a construction background and familiarity with building codes and local bylaws. Stamped drawings by an engineer are required by some school boards, which is ideal.

Naturalized climbing structures and other naturalized playground equipment (i.e. made of rocks or wood) should not be constructed by volunteers, as there is a greater risk of injury, such as falling from heights. These structures are best constructed by a professional with knowledge of the CSA Z614 standard for Children’s playspaces & equipment.

For manufactured equipment, any new installations must meet the current version of the CSA Z614 standard. This includes equipment taken from another site and re-installed at another location. If the equipment was built and installed at a previous site in a year that falls under an earlier version of the standard, it may not be in compliance with the current version. In addition, components can be damaged during disassembly and re-assembly which may make the equipment unsafe. As with naturalized equipment, manufactured equipment installation should be by qualified personnel (i.e. manufacturer or vendor).

Once installed, any structures on school property should be inspected regularly for hazards such as rotten wood, sharp edges, protrusions or insufficient ground cover. These inspections should be documented.

Volunteer training and tools

Volunteers should receive the same Health and Safety training as a paid worker performing a similar task. This could include safety training for any power tools, ladder safety, scaffolding, fall arrest, etc.

Power tools brought to the school by volunteers should be checked to ensure they are in good condition (i.e. electrical cords/plugs in good condition, CSA, UL or ULC stickers on the equipment, guards installed and fully functional, etc.), and proper personal protection equipment is used (i.e. eye protection).

Conclusion

There is no question as to the value of volunteers. Without them, our communities would miss out on numerous services and programs. With that being said, it is important that volunteer work is overseen by qualified personnel, or in some cases, should be left to a professional.

The safety of our students is of course, the utmost consideration.

Allison Palis, Loss Control Coordinator

allisonp@osbie.on.ca

************************************************************************************

Le printemps, c’est le temps de l’année où les écoles organisent des projets à l’extérieur pour enrichir l’apprentissage et améliorer les espaces de jeu des élèves. Bien souvent, les conseils scolaires font appel aux services de bénévoles pour leur donner un coup de main, par exemple pour installer des gazebos, des bancs et des structures de jeu.

Projets de construction et installation de matériel de terrain de jeu

Avant de vous lancer dans un projet de bénévolat, assurez-vous que les politiques et les procédures de votre conseil scolaire soient respectées. La construction de structures (p. ex., bancs, gazebos, pergolas, etc.) devrait être supervisée par une personne qui travaille dans le milieu de la construction et qui connaît les codes et les lois locales. Certains conseils scolaires exigent qu’on leur fournisse des dessins de conception estampillés par un ingénieur, ce qui est idéal.

Les structures à grimper et autres structures de jeu naturalisées (c.‑à‑d. faites de pierres ou de bois) ne devraient pas être construites par des bénévoles, car les risques de blessures sont plus grands (p. ex., chutes en hauteur, etc.). La construction de telles structures devrait être faite par un professionnel ayant une bonne connaissance de la norme CSA-Z-614, Aire et équipement de jeu.

Dans le cas du matériel fabriqué, toutes les nouvelles installations doivent satisfaire à la version actuelle de la norme CSA-Z-614. Cela inclut le matériel provenant d’un autre site et réinstallé à un autre endroit. Si le matériel provenant d’un autre site a été construit et installé dans une année antérieure, en vertu d’une ancienne version de la norme, il se peut que le matériel en question ne soit pas conforme à la version actuelle de la norme. En outre, certaines composantes peuvent être endommagées pendant le désassemblage et le réassemblage, rendant du même coup le matériel non sécuritaire. Comme c’est le cas pour le matériel naturalisé, l’installation de matériel fabriqué devrait être faite par du personnel qualifié (c.‑à‑d. le fabricant ou le fournisseur).

Une fois installées, les structures se trouvant sur les terrains de l’école devraient être inspectées régulièrement pour détecter les dangers potentiels, comme le bois pourri, les rebords coupants, les protrusions ou l’absence de recouvrement de sol. Ces inspections doivent être documentées.

Formation des bénévoles et outils

Les bénévoles devraient recevoir la même formation sur la santé et la sécurité au travail que les travailleurs rémunérés pour exécuter une tâche semblable. Cela peut inclure la formation sur l’utilisation sécuritaire d’outils électriques, d’échelles, d’échafauds, d’équipement antichute, etc.

Si un bénévole apporte des outils électriques de chez lui, vous devriez les examiner pour vous assurer qu’ils sont en bon état (p. ex., cordon électrique et fiche en bon état, autocollant de la CSA, l’UL ou l’ULC sur l’appareil, garde installée et en état de marche, etc.). En outre, vous devez vous assurer que les personnes qui participent au projet portent les équipements de protection appropriés (p. ex., lunettes de protection).

Conclusion

Les bénévoles accomplissent un travail d’une valeur inestimable. Leur contribution rend possible la réalisation de nombreux programmes et services dans nos communautés. Cela étant dit, lorsque vous faites appel aux services de bénévoles, vous devez vous assurer de faire superviser leur travail par une personne qualifiée. Dans certains cas, il vaut même mieux avoir recours à un professionnel.

Bien entendu, la sécurité de nos élèves est l’élément le plus important dont il faut tenir compte.

Allison Palis, Coordinatrice du contrôle des pertes

allisonp@osbie.on.ca

 

This content is restricted to site members. If you are an existing user, please log in. New users may register below.

Existing Users Log In
   
New User Registration
*Required field